Quel sommier pour un futon ?

Originaire de Chine et d’Inde, le futon est le matelas traditionnellement utilisé au Japon. Il se positionne sur un tatami qui joue le rôle du sommier. Toutefois, il est aussi possible d’installer son futon sur d’autres types de support de matelas comme le sommier à lattes fixes.

Le tatami : le sommier adéquat

Le sommier le plus compatible avec le futon reste encore et toujours le tatami, bien que d’autres alternatives soient à votre disposition. Si le futon traditionnel japonais est le plus original, en occident, les fabricants ont adapté ce modèle. Ainsi, le futon occidental correspond mieux en termes d’épaisseur, de fermeté et de taille à nos habitudes. Ce type de futon peut aussi bien se poser sur un tatami que sur un sommier à lattes. Ce qui n’est pas le cas du futon traditionnel qui est incompatible avec un sommier. Si vous possédez déjà votre futon, choisissez impérativement un tatami s’il s’agit d’un futon traditionnel.

Le sommier à lattes pour un futon ?

Si vous choisissez d’installer un sommier à lattes dans votre chambre à coucher, plus classique que le tatami, sachez que le futon suffira ensuite. Ne prévoyez pas l’installation d’un matelas ou d’un sur-matelas en complément, c’est le rôle du futon. Tout comme il est inutile d’associer un sommier et un tatami. Contrairement à ce dernier, le sommier à lattes ne peut pas se plier et se ranger aisément. Toutefois, il vous permet de ne pas dormir directement sur le sol si vous avez du mal à vous y habituer. Le sommier sera surélevé sur des pieds comme pour un lit standard. Sachez aussi qu’en été comme en hiver, le futon offre un véritable confort : le coton apportant de la chaleur en hiver et de la fraîcheur en été.

Articles recommandés