Les problèmes de fatigue liés au matelas

Dormir plus, la solution pour être moins fatigué ? Pas forcément. Dormir mieux, par contre, permet de se sentir moins fatigué au quotidien et d’éviter les problèmes de somnolence en journée. Ce manque de sommeil de qualité a de véritables impacts sur le moral, sur la concentration, sur l’irritabilité et sur le bien-être de chacun. Toutefois, assimiler la fatigue au manque de sommeil n’est pas forcément la bonne solution et il faut parfois remettre en cause sa literie.

Comment réunir les conditions pour une bonne nuit de sommeil ?

Un sommeil de mauvaise qualité peut être engendré par une literie non adaptée, une chambre humide, des fenêtres sans volets, etc. De plus, si vous souffrez de courbatures, de stress, d’anxiété ou de douleurs articulaires, ces mauvaises conditions pour dormir ne vous aideront pas à avoir un sommeil de qualité. Pour bien dormir, le matelas doit être suffisamment grand, aussi bien en largeur qu’en longueur. Pour faire votre choix, vous devez également prendre en compte votre corpulence. Dans l’idéal, un matelas doit être au moins de 10 ou 15 cm de la taille du dormeur le plus grand pour un couple. Dormir à deux peut d’ailleurs être la cause de micro-réveils plus fréquents et il faut privilégier un matelas suffisamment large pour passer une bonne nuit de sommeil.

Quel matelas choisir pour réduire les problèmes de fatigue

Pour soutenir votre colonne vertébrale avec efficacité pendant la nuit, un matelas se choisit en fonction de votre corpulence afin que sa densité soit suffisante. Le matelas à mousse polyuréthane est notamment un bon compromis pour la durabilité de sa densité, à noter toutefois qu’il est incompatible avec une pièce humide. Sachez qu’un matelas de plus de 10 ans ne vous apportera pas une bonne qualité de sommeil. Si votre matelas est récent, vos problèmes de fatigue peuvent également être liés au sommier, aux oreillers, etc.

Articles recommandés