Le co sleeping qu’est ce que c’est ?

Le cosleeping avec un enfant en bas âge : comment fonctionne-t-il ?

La pratique du cosleeping ou du cododo avec un bébé, est en action dans plusieurs pays du monde et fait partie intégrante de certaines cultures. Si elle a disparue en France autour du 18ème siècle, sa pratique est en constante évolution, notamment par l’effet de mode apporté par les États-Unis et l’Angleterre. Les avis divergent concernant cette pratique. Mais en quoi consiste réellement le cosleeping ?

Le cosleeping c’est quoi ?

Le cosleeping est un concept qui consiste à dormir avec son enfant en bas âge dans la même chambre que ses parents. Le cosleeping existe sous diverses formes. Les trois principales sont : soit que l’enfant dorme dans le même lit que ses parents au centre de ces derniers, soit sur un côté du lit près de la maman, soit dans un berceau accolé au lit parental.
La pratique du cosleeping doit s’effectuer dans les règles de l’art afin de prémunir bébé des multiples dangers qui pourraient survenir lorsqu’il dort avec les parents : risques de chute, risques d’étouffement si trop de draps et couvertures, etc.

Pour quelles raisons pratiquer le cosleeping ?

La pratique du cosleeping est effectuée plus particulièrement pour avantager le bébé et la maman. En effet, la maman qui allaite sera plus à même de pouvoir effectuer son allaitement rapidement en ayant à proximité son bébé. Cela évite donc une perte de temps et favorise ainsi un sommeil plus long et moins perturbé pour la mère qui allaite.
Les mamans ayant adopté le cosleeping affirment également qu’elles peuvent participer et veiller plus efficacement sur leur enfant pendant la nuit. Elles peuvent également rassurer l’enfant en bas âge lorsqu’il fait des cauchemars ou des crises.

Entre les personnes pro-sleeping et les anti-cododo, les arguments font rage.  Les études menées ont démontré des bénéfices et inconvénients concernant cette pratique. Mais, dans tous les cas pour le confort et la sécurité de bébé, celle-ci doit être menée avec précaution.

Articles recommandés