Est-ce que je peux choisir ma literie sans mon conjoint ?

Comment mettre mon conjoint dans un nouveau lit sans son avis ?

Si vous vivez en couple, vous savez avec pertinence que vous partagez toutes les vicissitudes du quotidien. Mais vous partagez également vos nuits pour le meilleur ou pour le pire ! Car celles-ci peuvent être troublées par un problème de literie. Soit il s’avère qu’elle n’est pas adaptée à votre morphologie, soit elle demande à être renouvelée. C’est le plus souvent une appréciation assez subjective et en faire part à son conjoint n’est pas forcément perçu avec toute l’attention requise. Faut-il alors prendre les devants et choisir une literie sans consulter votre partenaire ?

Si vous avez opté pour une relation plutôt libre et que chacun possède son propre logement, cela ne présente aucune incidence. Vous possédez votre libre arbitre et votre partenaire se plie à votre choix. En revanche, si vous habitez sous le même toit et que votre lit est en conséquence unique, il semble tout de même souhaitable d’informer votre conjoint de votre projet. Il est probable qu’il ou elle vous livre des impressions sur sa qualité de sommeil.

C’est ainsi le moment idéal pour échanger sur de nouvelles perspectives de literie : une taille plus importante pour une meilleure récupération, des matériaux qui correspondent plus à vos exigences. En effet, entre latex, mousse ou laine, sommiers à lattes ou non, de nombreuses options s’offrent à vous. Pour les évoquer, il est bon de se rapprocher et de s’ouvrir à l’autre sur ses préférences. Maintenant, le coût peut représenter un frein à cet achat car le prix d’une bonne literie s’établit aux environs de 1 000 euros.

Si vous décidez d’en assumer entièrement la charge, vous restez seul décideur. Si vous optez pour couper la poire en deux, il faudra également faire des concessions et accéder aux requêtes de l’autre.

Pour retrouver l’harmonie de vos nuits, choisissez plutôt un dialogue ouvert et un choix commun sauf évidemment si votre conjoint vous laisse carte blanche.

Articles recommandés